Les plateformes d’écriture en ligne : le monde de l’auto publication à l’heure du numérique

Depuis le début des années 2010, les plateformes d’écriture en ligne se sont multipliées. Leur objectif premier : créer de réelles communautés sociales autour d’auteurs confirmés ou amateurs, tout en favorisant les interactions directes avec les écrivains et le partage d’opinions avec d’autres lecteurs. A l’heure où se répand la rumeur que les livres papiers sont obsolètes, quel est le fonctionnement de ces sites ?

Ray Bradbury écrivait en 1953 dans Fahrenheit 451 : « les gens ont d’eux-mêmes cessé de lire ». Si ces paroles s’établissent en critique d’une société complètement abêtie devant un pouvoir politique bannissant toutes sortes de publications (dans un futur pas si lointain), une enquête de l’Ipsos pour le Centre National du Livre (CNL) dément la prédiction de l’auteur américain. Ainsi, en 2017, quatre-vingt onze pour-cent des Français avaient lu au moins un genre littéraire dans l’année qui venait de s’écouler. Le numérique a bouleversé tous les domaines de l’activité sociale, y compris celui de l’industrie du livre : vingt quatre pour-cent des lecteurs disent avoir recours à la lecture numérique, exclusivement ou non (Ipsos, 2017).

De la même façon, le développement exponentiel des nouvelles technologies, et notamment des réseaux sociaux numériques, a permis la mise en relation d’une demande émanant de lecteurs, et d’une offre d’écrivains en devenir. Le monde est entré dans une nouvelle ère et la façon dont nous lisons a changé, elle aussi. Il est aujourd’hui possible de tourner des pages en seulement quelques cliques et sans dépenser excessivement, parfois même gratuitement. Shorti, Radish Fiction, Sribay et Wattpad peuvent ne pas vous sembler familières, mais ces applications mobiles ont des points communs.

Tout d’abord, leur fonctionnement s’apparente à celui des réseaux sociaux ordinaires ; il suffit de créer un compte sous un pseudo, suivre des utilisateurs qui peuvent pour suivre en retour, et tout le monde peut interagir avec tout le monde via des commentaires ou des messages privés. Mais ce qui les différencie de leurs ‘cousins éloignés’ est la variété de genres littéraires qu’elles proposent : de la romance au thriller, en passant par le fantastique, la nouvelle et la poésie, il y en a pour tous les goûts.

Nouveau logo de Wattpad, actualisé début 2019.

Chaque mois, le site enregistre une audience de plus de soixante-dix millions d’utilisateurs et quinze milliards de minutes passées sur la plateforme.

De plus, ces plateformes encouragent les individus à s’exprimer d’une façon moins conventionnelle. Ils peuvent écrire leurs propres mots et pensées, en postant chapitre après chapitre. Wattpad, la plus connue d’entre elles, créée en 2006 à Toronto par Allen Lau et Ivan Yuen, a lancé le Wattpad Stars Program réunissant les Wattpad Stars qui cumulent des millions, parfois des milliards, de vues sur le net et les encourage à porter leurs projets d’écriture à un niveau supérieur (contrats d’édition, livres audio, etc.). Chaque mois, le site enregistre une audience de plus de soixante-dix millions d’utilisateurs et quinze milliards de minutes passées sur la plateforme (chiffres disponibles sur le site Internet de Wattpad). Si des personnalités comme Anna Todd (After), Beth Reeks (The Kissing Booth), Zoe Aarsen (Light as a Feather) font la renommée de Wattpad dans le monde anglo-saxon et à l’international après la publication papier, puis l’adaptation de leurs écrits sur le petit et le grand écran ; les Françaises Sarah Morant (Timide), Mathilde Aloha (Another story of bad boys) et Gally Lauter (Ne m’appelez pas Blanche-Neige) marquent le triomphe du site canadien dans l’hexagone, ayant toutes les trois dépassé le million de vues.

Quatre-vingts pour-cent de l’audience mensuelle de Wattpad a moins de vingt-cinq ans.

Dans ce sens, les ‘15-24 ans’, génération souvent pointée du doigt pour passer son temps accrochée à aux smartphones, peuvent facilement découvrir des millions d’histoires grâce aux différents accès requérant peu d’effort que leur offrent leurs divers appareils électroniques. En effet, quatre-vingts pour-cent de l’audience mensuelle de Wattpad a moins de vingt-cinq ans.

Souvent critiqués pour des publications ne reflétant pas les codes traditionnels de la littérature, il faut garder en tête que la majorité des utilisateurs de ces plateformes ne sont pas des auteurs professionnels. Si, à première vue, l’on ne s’attend pas à découvrir Molière 2.0, des perles rares se cachent bel et bien dans les quatre cents millions d’histoires disponibles sur Wattpad.

MARGOT COUTERET

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s