La note géopo : le conflit en mer de Chine Méridionale expliqué

La République Populaire de Chine est une puissance qui a émergé dans la dernière décennie. Initiée par Deng Xiaoping en 1978, la politique chinoise de développement à l’échelle mondiale ne se déroule plus dans la discrétion, sous Xi Jinping. La politique étrangère chinoise a été économique, elle vise maintenant à faire de l’empire du Milieu la nouvelle superpuissance militaire et politique. Un exemple opportun de cette politique est l’expansionnisme chinois en Mer de Chine méridionale.

L’expansionnisme chinois en mer de Chine méridionale : symbole du basculement de Pékin en tant que superpuissance ?

Géographiquement, la mer de Chine méridionale est située au sud de la Chine, mais elle borde surtout plusieurs Etats d’Asie du Sud-Est comme le Vietnam et la Malaisie. Maître dans la région, Pékin ne laisse pas ses voisins lui tenir tête.

La Chine a investi la zone. Sur les îles Spratleys, Paracels et Natuna, son armée crée des bases militaires en procédant à la poldérisation afin d’agrandir ces bandes de terre. Ports en eaux profondes et pistes de décollages ont en outre été construits. Ces îles étant considérées comme terra nullius – c’est-à-dire n’appartenant à aucun Etats, comme l’Antarctique – ce type de pratique est illégale. De surcroît, le régime de Xi Jinping défend violemment cette zone, n’hésitant pas à couler des bateaux de pêche appartenant à d’autres pays, interdisant le passage aux puissances étrangères et déployant son armée pour protéger la mer.

Exemple de la poldérisation mise en place sur une île de l’archipel des Spratleys (Photos CSIS AMTI. AFP)

En conséquence, la tension déjà existante entre les Etats-Unis et la Chine – accentuée dans la région par la crise taïwanaise – s’est aggravée. Par ailleurs, les Etats côtiers de cette mer réclament leur droit inaliénable de bénéficier de la Zone Economique Exclusive que la Chine occupe, dont les ressources halieutiques leur sont privées. En février 2020, les principaux opposants à Pékin ont évoqué d’une voix unanime leur rejet de l’unilatéralisme chinois lors de la cinquante-sixième conférence de Munich sur la sécurité. Dans le même sens, les Etats-Unis renforçaient leur opposition à l’occupation chinoise en juillet dernier, prônant la liberté de circuler dans les eaux internationales. La pandémie de COVID-19 en 2020 a affaibli Washington tandis que Pékin s’en est vite relevée et ne connaitra pas de récession cette année.

Des pays comme la France continuent de prôner leur droit de circuler en eaux internationales. Ministère des Armées

La tension en mer de Chine méridionale est un miroir de la relation sino-américaine actuelle. L’un se fait rattraper par l’autre qui accroit son emprise sur l’ordre international, dont une illustration est la domination accrue de la Chine dans la région, complétant son « collier de perles », de nombreuses bases militaires s’étendant du Pakistan à l’île de Hainan. Plus largement, cette politique vise l’objectif de supplanter les Etats-Unis, de redevenir la première puissance mondiale qu’elle n’est plus depuis deux siècles. Crispés par la crise de Taïwan au nord, aucun des deux ne semblent pouvoir abandonner leurs positions. Leur interdépendance pourrait les mener à temporiser, provoquant une détente. Au contraire, si la Chine devient trop agressive et refuse tout compromis, on pourrait assister à l’engagement militaire accru des deux pays en mer de Chine méridionale. Les Etats-Unis se faisant dépasser, refusent pour l’instant de montrer tout signe de faiblesse, faisant craindre le déroulement d’un piège de Thucydide.

Carte des frictions territoriales en Mer de Chine méridionale.

MARTIN NOËL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s