Maëonthebeat : la musique et la magie des réseaux sociaux

Maëonthebeat, jeune music producer de 19 ans s’est faite connaitre à travers les réseaux sociaux en partageant des vidéos de ses reprises au piano. Nouvelle artiste aux inspirations rap et R’n’B, Maëlys semble être le fruit d’une communion entre le talent à l’état pur et la magie que peuvent opérer les réseaux sociaux. Cube est…

Mouvement pro-IVG : une première victoire « en demi-teinte » pour les Polonais

Mercredi 5 novembre, les mouvements pro-IVG en Pologne ont provisoirement obtenu gain de cause. La décision de limiter les droits à l’avortement dans le pays n’a pas été publiée au Journal Officiel. L’arrêt du Tribunal constitutionnel a été suspendu mais pour certains ce n’est pas suffisant.  Le 22 octobre, le Parlement polonais s’était prononcé sur…

Survivant.e.s du harcèlement scolaire : des séquelles marquées à l’indélébile

Le harcèlement scolaire fait chaque année des milliers de victimes : isolement, troubles du comportement alimentaire, décrochage scolaire et envies suicidaires, nombreuses sont les conséquences de ces années d’acharnement entre élèves. Le harcèlement scolaire, elles l’ont toutes vécues. Violences physiques ou psychologiques, manipulations ou brimades, bousculades ou coups, leur scolarité a été marquée par cette…

“Mon plus beau tour de magie, c’est ma transformation”

Elliot Verschueren est née le 5 janvier 1999 à Lomme, dans le Nord de la France, sous le nom de Elodie Verschueren. Passionné de spectacle depuis le plus jeune âge, devenir artiste était une évidence. « Je me disais « Quand je serai grand, je serai artiste », mais sans jamais réellement trouver mon art » explique-t-il….

Note internationale – octobre 2020

L’actualité internationale du mois d’octobre est chargée comme elle l’est rarement. Comme chaque mois, la Note Internationale n’est pas une revue exhaustive des évènements qui ont eu lieu dans le monde, mais seulement une sélection, entre les sujets incontournables et ceux dont on entend pas assez parler. Au menu de ce mois d’octobre, la réponse…

Un soir avec les colleureuses, coller pour exister dans la rue

A l’occasion d’une session du collectif de collages féministes intersectionnels de Lille, Cube a passé la soirée à observer celles.eux qui transforment les rues avec leurs messages. Grandes lettres noires sur feuilles A4, un outil de lutte contre toutes les formes de discriminations mais également un moyen de reconquête de l’espace public. « Connaissez-vous la différence…